Vampire Holmes

Vampire Holmes

Date de sortie : 13 Novembre 2014

Date de visionnage : Février 2016

Langue : Vostfr

Genre : Humour

L’histoire se centre sur Holmes et Hudson qui sont tous les deux des détectives habitants à Londres. Un jour la police de Londres fait appel à leurs talents à cause d’une rumeur concernant le fait qu’un vampire serait en ville.

9/10

« Je crois que mon visage est en train de fusionner avec le sol… » Outre une réplique qui est pour moi une des plus cultes de tout l’animé, je pense qu’elle résume bien la série et mon état d’esprit après l’avoir fini…

 

   Vampire Holmes est un ONA extrêmement difficile… Attention : cet animé n’a rien à voir ni avec Sherlock Holmes, ni avec les vampires. Il semble en effet que le héros soit un ersatz de Sherlock Holmes. Pour le côté vampire je ne sais pas… Et je ne veux pas savoir…
   Vous l’aurez compris, cet animé est dur, très dur, surtout psychologiquement. Et chaque épisode a l’air de repousser les limites du précédent (un peu comme Sayonara Zetsubou Sensei). Pourtant je vous le recommande chaudement, surtout accompagné de drogue… De beaucoup de drogue…

8/10

C’est… conceptuel… On va dire ça… Oui que dire sur cet anime ? Hum, enlevons les génériques, en 22 minutes c’est torché. Soit en une traite. Ça flanque un peu la migraine, un pet de cerveau survient. La boîte de déformation était un épisode tellement… à part… Un Holmes Picasso, un Kuro normal et une propriétaire mignonne…

   Je ne vais rien ajouter de plus, je n’ai pas testé le jeu qui est peut-être bien après tout ? Pour ceux qui essaient de trouver le rapport entre la vampirologie et cette série, il n’y en a pas car cet ONA est bien trop court pour le développer… C’est plus du burlesque que de l’enquête. Si vous avez du temps à perdre, foncez !

Laisser un commentaire

Fermer le menu