The Doll Shop

Date de sortie : Octobre 2018

Date du test : Octobre 2018

Langue : Français

Plateforme : PC

Genre : Horreur, point & clic

   Un jeune homme qui fabrique des poupées vit dans la campagne japonaise. Des avis de disparition datant de l’été précédent placardent encore des enseignes. Ses journées se résument à travailler un peu, se baigner et manger au restaurant.

   L’arrivée d’une jeune femme dans ce lieu isolé va le chambouler. Et raviver des souvenirs liés à la disparition de la fillette…

7/10

  Je ne me fendrai pas d’une chronique avec la mise en forme habituelle pour ce soft, simplement parce qu’il n’y a pas assez à dire dessus.

   Cependant « The Doll Shop » mérite qu’on parle de lui. Déjà parce qu’il est gratuit. Ensuite parce qu’il est français.

   L’esthétique est agréable, la narration bien menée. Très très court, il ne restera cependant pas dans les annales, mais propose un divertissement certes cousu de fil blanc, mais agréable le temps d’un halloween.

7/10

      Petit jeu gratuit mis en avant sur Nautiljon à l’occasion d’Halloween. Il se finit en 2h. Un petit moment sympa. La patte graphique est sobre mais a ce je ne sais quoi qui m’a beaucoup plu. La colorisation est réussie, les musiques collent bien, le son de la neige et des crises du héros aussi.

Spoil

      Bon, dès le début on devine tout. Mais ça reste amusant de suivre son point de vue. C’est un grand malade. Nous avons choisi de ne pas laisser survivre la dernière victime. Il assemble les morceaux comme si le cadavre était vraiment une poupée. Sa passion pour les papillons épinglés n’est qu’une facette de sa démence.

Fin du spoil

      C’est l’Atelier Sentô, un petit studio français qui a conçu ce jeu. Alors merci à eux pour leur application. Ce fut un bon petit moment devant une tisane bien chaude. Je recommande si vous aimez les jeux d’horreur qui ne sont pas trop trashs.

Fermer le menu