Portal Knights

Portal Knights
Date de publication : 25 Février 2016
Support : PC
Langue : 
Date du test  : Avril 2018
 Laissez derrière vous le monde ordinaire et pénétrez dans l’inconnu merveilleux avec Portal Knights !
   Vivez cette aventure pleine d’action avec vos amis et parcourez des dizaines d’îles en « sandbox » reliées par des portails antiques.
   Personne ne se souvient du temps où La Grande Déchirure brisa le monde en paix, le précipitant dans les ténèbres. Qui donc aura le courage requis pour unir à nouveau les fragments du monde brisé ?
   Façonnez votre aventure. Forgez votre héros. Devenez le Chevalier du portail ultime !

 9/10
   Introduction

   Entre deux phases d’écriture sombres et violentes, j’avais besoin de m’échapper, de m’évader. Dans l’idéal, un jeu My Little Pony aurait fait l’affaire. Malheureusement, outre celui de Gameloft il n’y en a pas sur la 4G. Du coup, je me suis penché sur les soldes Steam… Quel plaisir encore une fois, quel plaisir ! Je suis généralement contre la dématérialisation, mais si cela permet à ce genre de bijoux d’arriver jusqu’à nous, je suis prêt à changer mon fusil d’épaule.
   Alors dans les grandes lignes, Portal Knights, qu’est-ce que c’est ? Eh bien… C’est Minecraft, oui mais en mieux. Voyons cela dans les détails, voulez-vous ?
   Graphisme
   Graphiquement, Portal Knights est minimaliste, dans la lignée de Minecraft. Il souffre cependant beaucoup moins de son âge et nous offre pléthore de décors différents, de jeux de lumière mirifiques, et autres effets grandiloquents.
   C’est beau, c’est bon (mais c’est toujours du pixel art).
   Bande Son
   Les OSTS sont… waho. J’ai retrouvé avec grand plaisir des consonances de Fable, une musique orchestrale épique et onirique qui colle parfaitement à l’ambiance fantaisiste du jeu. Un plaisir pour les esgourdes.
   Scénario
   Bah… Le monde a fait KABOUM et plein d’îles sont apparues dans ses restes. Elles sont reliées entre elles par des portails, mais ils sont fermés. Seuls les chevaliers du Portail peuvent les ouvrir et relier les îles.
   C’est du post-it sans substance. Totalement inintéressant, un simple prétexte pour le jeu.
   Par contre, mention spéciale à la floraison de quêtes annexes et d’événements qui ponctuent le jeu, permettant de ne jamais se lasser.
   Gameplay
   Bah oui. une fois n’est pas coutume, mais commence à devenir habitude… Le gameplay fait le jeu. Littéralement.
   Nous sommes donc devant un jeu… inqualifiable. J’aurais aimé le mettre dans la case « bac à sable » des jeux de construction (comme Minecraft, justement), sauf que le jeu… n’est est pas un.
   Soyons clairs : vous pouvez construire (et démolir) absolument TOUT dans le monde (comme pour Minecraft, les outils sont également repris d’ailleurs)… sauf que ce n’est pas une obligation. On peut très bien faire l’aventure sans jamais passer des heures à bâtir sa maison ou une forteresse. Les récoltes restent importantes pour le craft d’armes et d’armures, de potions, etc… mais dans les différentes îles, vous trouverez bien des ateliers qui peuvent faire le job.
   La liberté est grisante. Ici, vous prenez le jeu comme vous l’entendez. Que ce soit un A-RPG, un Dungeon Crawler, ou un jeu de Craft.
   Bien entendu, il est bien plus intéressant de construire… mais c’est mon avis, hein. J’ai passé près de 5h sur la plupart des îles pour rebâtir les habitations détruites, construire ma propre forteresse, etc…
   Conclusion
   À mesure que j’écris sur ce blog, je me rends compte à quel point les temps ont changés. Je viens d’une époque où le plus important était indubitablement le scénario, d’une époque où les joueurs de RPG n’avaient qu’une seule phrase en bouche : « Le plus important, c’est le scénario ».
   À partir de quel moment les choses ont changé ? C’est une excellente question. Sans doute depuis Minecraft, ou peut-être les Sims. Le plus important de nos jours, c’est le Gameplay. Nous en avons encore ici la preuve.
   Portal Knights est une pépite, génialissime et addictive, sur laquelle on voit les aiguilles de la pendule défiler sans comprendre comment ni pourquoi.
   Portal Knights a tout pour faire un succès au-delà du temps, le type de jeu sur lequel on revient par plaisir.
Pas de note
   Pas fait.

Laisser un commentaire

Fermer le menu