Les Enfants de la Baleine

Auteure : Abi Umeda

Date de publication : 2013

Date de lecture : 2016

Langue : Français

Genre/Thème : Post-apo, Fantasy, Île à la dérive

Nombre de chapitres/tomes lus :4

   Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce. À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre…
3/10

   Je ne suis certes pas totalement fan de mangas, mais là… Les Enfants de la Baleine, c’est  la plaie. Tout ce que je déteste dans les mangas. 

   À savoir ? Un très bon lore, un graphisme plus que bon, une histoire fort sympathique… mais qui va trop, TROP vite.

   Les enfants de la baleine plonge à corps perdu dans ce miasme et s’y complaît à chaque tome, à chaque chapitre, à chaque planche.

   L’histoire est de facto bâclée, pas assez approfondie, simplement effleurée là ou elle aurait méritée d’être bien plus développée.

   Prendre son temps, c’est la clef pour faire quelque chose d’impactant. Alors je sais, les dessins c’est long. Surtout quand c’est beau. Mais si d’autres y arrivent, pourquoi pas lui ?

   Dessiner un manga et écrire une histoire, ce n’est pas le même métier. Faudrait un jour que les éditeurs de mangas l’intègrent ; tout comme les créateurs de Comics l’ont compris depuis près de 20 ans…

   Bref je n’ai vraiment pas été fan, vous l’aurez compris ! 

8/10

     Les mangas sont une véritable passion chez moi alors pourquoi ne pas en faire quelques chroniques ? J’en fais déjà sur les Animes, Dramas etc… Alors allons-y ! Iko !

      Un manga de plus prêté par mon ami Alain ! J’ai lu les deux volumes presque d’une traite tant c’est bon ! À quand la suite ? Je vais être objective même si je ne connais pas encore la fin. Les Enfants de la Baleine = coup de cœur. Chakuro est touchant et tous les malheurs qui lui arrivent ne font que renforcer le ton dramatique de cette histoire. À travers ses yeux à lui, ou plus exactement à travers sa plume (il souffre d’hypergraphie), on suit des gens qui essaient de survivre.

      Environ 500 habitants sont sur cette île de sable, dérivant depuis 93 ans. Il consigne tout minutieusement, à la recherche de réponses. Il y a beaucoup de poésie, le fait que tous les marqués soient conscients de leur mort prématurée, l’interdiction de manifester leurs émotions profondes. Et Chakuro qui ne contient pas ses larmes à chaque fois que l’un des siens est jeté dans la mer de sable.

      J’ai littéralement dévoré ces pages dont les décors happent le lecteur. C’est tout un monde, une bonne intrigue, un graphisme qui m’a vaguement rappelé L’Arme Ultime, en bien plus épuré je vous rassure ! En outre un manga à lire, vraiment.

      J’ai testé l’anime et je n’ai pas adhéré. La patte graphique est moins jolie et il fonce en ligne droite.

      Ce que le vaisseau contient, je ne le révélerai pas. Mais je crois deviner ce que le scénario nous réserve dans les grandes lignes. Hâte de lire la fin !

Extraits

Fermer le menu