La délivrance de l’accordéon – Loli Artésia

 

Auteur(e) : Loli Artésia 

Date de publication : 12 Octobre 2017

Date de lecture : 20 Juin 2018

Genre : Poésie

Nombre de pages : 74

 « Ô ciel très gris
   Où s’affaissent des chimères,
   Qu’en est-il des ennuis
   Cachés sous les vers ? »

   Recueil de 36 poèmes (dont un en italien), divisés en trois parties (Diatonique, Chromatique, Enharmonique), La délivrance de l’accordéon vous plonge dans les ombres de l’âme humaine, de l’ivresse à la déréliction.
   L’accordéon, c’est l’être humain et sa complexité, ses pensées contradictoires, ses passés qui le hantent, ses espoirs, ses errances, comme autant de notes de musique plus ou moins justes.
   L’accordéon, c’est aussi le poète ; et sa délivrance, peut-être l’écriture.

Pas de note
0/10

 Je ne suis pas friand de poésie.

7/10
 Loli montre une autre facette d’elle-même dans ces poèmes à la plume délicate, tantôt alcoolisée, tantôt voyageuse, toujours égarée dans un firmament d’émois.
   Je lis peu de poèmes et en écris fort rarement. Mais il n’en demeure pas moins que c’est un genre qui embrasse les mots. Peu savent transcrire une symphonie, décrire une histoire, sur une musique douce à l’oreille.
   J’ai lu ce recueil très rapidement, des images dans la tête et un goût d’étoiles sur les lèvres.
 
   Mes vers préférés :
 
 

Extraits

Consentement
 
« Les ombres de tes yeux font de moi ta captive »,
Répétait-elle avec indolence entre mes mains.
Fermant les paupières, elle cambrait ses reins,
Ses reins d’or et d’argent dans la nuit maladive.
 
À la sortie d’une nuit d’émoi, de salive,
Elle se tournait vers moi sans couvrir ses seins,
Confiante, tandis que je baisais ses yeux pleins
De lueurs et de larmes, dans mes bras passive.
 
Ô femme craignant la passion, douce hirondelle,
Dans mes bras captive, la passion te rend belle.
J’aime quand tes yeux se baissent sur mon corps nu. »
 
   Certains vers sont plus maladroits, je les mets sur le compte de leur antériorité (2008), et attends le prochain recueil avec une certaine impatience, gageant que Loli peindra moult décors du bout des doigts, avec ses aquarelles et sa poésie.

L’accordéon, métaphore de l’âme humaine. J’aime l’idée d’une âme accordéon. Le recueil est séparé en trois parties : Diatonique, Chromatique et Enharmonique. Trois types d’accordéon. Je me souviens avoir été interrogée par une accordéoniste à ce sujet, elle voulait savoir ce que m’évoquaient ces termes. Il m’a été très difficile de lui répondre, n’étant pas musicienne, mais ressentant chaque lettre, chaque mot comme autant de sons, de couleurs, de saveurs possibles.

Laisser un commentaire

Fermer le menu