Good Omens

Date de sortie : 31 Mai 2019

Date de visionnage : Octobre 2019

Langue : Français

Genre/Thèmes : Fantastique, Humour burlesque, Anges et Démons

     L’ange Aziraphale et le démon Rampa, après 6 000 ans de vie sur la Terre, ne se résignent pas à la venue imminente de l’Apocalypse. Meilleurs ennemis du monde, ils se liguent contre leurs autorités supérieures et tentent d’influencer le cours apparemment inéluctable des événements en éduquant l’Antéchrist chacun à sa manière. Mais si Dieu a un plan, il est ineffable.

10/10

     Attention, cette chronique n’est pas, mais alors pas du tout objective. Et en plus, elle sera courte.

     Prenez un roman signé Pratchett et Gaiman. Demandez au second auteur de s’occuper du scénario de la série adaptée. Confiez la musique au compositeur des James Bond. Et en acteurs principaux ? Roaf… David Tennant et Michael Sheen.

     Et voilà. Vous avez un succès.

     En une seule série, Amazon a compris ce qu’il fallait faire pour s’assurer de se mettre les fans de son côté, ainsi que le public. Et c’est quand même vachement simple : laisser faire à ceux qui savent, et récolter les lauriers.

     Franchement sur le coup, c’est du génie. Personne n’y avait pensé jusque-là.

     Vous voulez que je vous parle de la série ? Pourquoi ? Allez plutôt la voir, c’est la meilleure de l’année.

8/10

        Vous le savez sans doute, j’adore David Tennant, le seul Docteur (Who) que j’ai aimé. Excellent acteur, charismatique de surcroît. Alors, après le fiasco de la saison 8 d’American Horror Story qui mettait en scène un Antéchrist bidon, cette fois ce type de scénario a été travaillé. Plus encore, je salue particulièrement la prestation d’Aziraphale. L’Ange dandy, maniéré au possible, friand de plaisirs terrestres…

       Le point fort de cette série réside dans son humour british. Ce que c’est bon ! En même temps, il s’agit de l’adaptation d’un livre de Neil Gaiman et Terry Pratchett. Alors forcément, c’est un must !

       L’histoire met en scène Aziraphale et Rampa, tous deux chargés d’influencer l’Antéchrist pour préparer la fin du monde. Seulement, les 3 nourrissons nés en même temps ont été mélangés et Adam se retrouve dans la mauvaise famille. De fait, l’Ange et le Démon prodiguent leurs conseils au mauvais enfant.

       Anathème, descendante d’Agnès, une grande Sorcière, ne réalise pas qu’Adam est l’Antéchrist et lui refile son savoir innocemment.

       Il n’y a que 6 épisodes, pas besoin de plus. Honnêtement, je ne pense pas qu’une saison 2 serait une bonne idée car il y a une vraie fin.

       Alors, pourquoi 8 ? Eh bien, on nous promet beaucoup avec les 4 Cavaliers de l’Apocalypse, et au final ils disparaissent sans avoir rien accompli… Puis d’une manière vraiment… nulle… Et Agnès avait prédit qu’Anathème et Newton ne partageraient leur lit qu’une fois. Je rappelle que toutes ses prédictions sont exactes, mais pas celle-là…

 

       Bon, à part ces points de détail, honnêtement, c’est une très bonne série. J’ai ri, je me suis amusée. Le duo Rampa/Aziraphale est juste excellent. Ils sont le cœur central de la série. Et franchement, la voiture en feu avec le vieux qui bugue complètement… « Il aurait voulu dire : Bon sang, vous ne voyez pas que votre voiture est en flammes ?! » Hahaha ! Et l’aire militaire top secrète qui s’ouvre, du coup les gamins passent en vélo sans problème. Je pourrais faire une longue liste de tout ce qui m’a fait marrer. La baignoire remplie d’eau bénite par exemple. Je pense que vous passerez forcément un bon moment dessus. Sans se prendre au sérieux, Good Omens apporte un vent frais d’humour et de sorcellerie, très bienvenu.

Fermer le menu