Ace Attorney

Date de sortie : Février 2012

Date de visionnage : Août 2016

Langue : Français

Genre : Enquête

   Le jeune avocat de la défense Phoenix Wright s’efforce de protéger ses clients dans divers procès pour meurtre, y compris la mort de son mentor, Mia Fey et l’accusation du procureur rival, Miles Edgeworth. Le plus grand allié de Wright est la plus jeune sœur de Mia, Maya Fey, un médium dont les capacités restent encore à prouver.

   Wright se voit ensuite confier la tâche de résoudre le cas DL-6, un crime resté non résolu depuis 15 ans. Il va également aller à l’encontre de Manfred von Karma, un procureur qui n’a pas perdu un procès en 40 ans.

9/10

 On ne présente plus la série des Ace Attorney. Après un succès vidéoludique et de nombreux reboots, l’adaptation en drama était sans doute ce que j’attendais le plus cette année. Et bien que je sais que les avis divergent, je ne vais pas tourner autour du pot : j’ai adoré celle-ci. Par bonheur, on ne tombe pas dans la facilité du fan service. Bien que le scénario reprenne quasiment trait pour trait celui des jeux, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Le drama est rythmé, la mise en scène très inspirée. Je suis particulièrement fan de quelques idées de mise en scène que le réalisateur a mis en place. Je prendrai l’exemple des écrans très steampunk sur lesquels s’affichent les pièces à conviction, ou encore du passé de Benjamin Hunter retracé sur la vitre du parloir. Bref on ne se contente pas de raconter ce que l’on connaît tous, on sent que le réalisateur s’est vraiment donné à fond pour nous offrir un film de qualité très agréable à regarder et à apprécier.

10/10

 Grande fan de Phoenix Wright, je me devais de voir ce drama ou film live, appelez ça comme vous voulez. Pour moi un drama est avant tout une adaptation d’une œuvre déjà existence, que ce soit un manga, jeu vidéo ou animé. En tout cas c’est chose faite. Et je ne suis pas déçue au contraire ! C’est certainement l’un des dramas les plus fidèles que j’ai pu voir. Les acteurs sont impliqués, on retrouve le même humour que dans les jeux, la mise en scène est juste géniale. Bref je n’ai pas vu ces 2h passer.

   Benjamin Hunter est charismatique, la coiffure de ce cher Ryuichi Naruhodo (son vrai nom en japonais) est identique, tout comme Yahari Masashi (Paul Defès). Le juge respecte son personnage, tous s’investissent et je salue leur performance.
   Le coup des confettis balancés par la bonne de service à la fin du premier procès m’a fait rire.

   À certains moments Phoenix Wright cherche ses preuves et se goure, comme dans les jeux en somme. Il y a des tas de références qui feront sourire les fans.
   Les musiques sont bonnes, le film s’axe sur les enquêtes du jeu jusqu’à la fin de l’affaire DL-6.

   On voit tout un panel de PNJ colorés, ça m’a fait plaisir. C’est un film que je reverrai avec grand plaisir.

Fermer le menu